Projets plus lointains

, par  Bernard Catino , popularité : 5%

Raconter l’histoire du cinéma
Arlette propose : « Raconter l’histoire du cinéma »avec…
+J.L. Godard : « Histoire(s) du cinéma » (6 heures !) ?
+B. Tavernier : « Voyage à travers le cinéma français » (3 heures !) ?
+Thierry Frémaux : « Lumière »(1 Heure 26) ?
Fabrice Aragno a proposé d’accompagner ce type de projet (Mini festival) à l’automne, par exemplecf. les liens qui nous permettent de lire certaines de ses productions (voir mon envoi sur le sujet). Si nous le rencontrons au mois d’Août, nous essaierons d’avancer sur ce projet.

En direction des enfants
*La librairie des Ateliers Agora propose d’organiser avec Vive le cinéma « quelque chose » en direction des enfants :
+Littérature de jeunesse Expos, ateliers d’écrivains et d’illustrateurs …
+ Mini festival dessins animés
Exemples : La prophétie des grenouilles, Mia et le MigouEn lien avec l’environnement ,cf. ci-dessus la proposition de Frédéric.
Mais aussi : La tortue rouge, la jeune fille aux mains coupées, Ma vie de Courgette…
A préciser et à suivre en fonction de la faisabilité et de la tranche d’âge « ciblée ».

Les partenaires possibles
*Quels liens possibles entre « Vive le cinéma » et d’autres « assos » d’Eyguières et d’ailleurs :
- Das Kino ?
- Ciné salon 13 ?
- Ciné festival « Terre et Avenir » Salon en transition ?
Rencontres cinématographiques Salon de Provence (28 Mars- 4 avril 2017) ?
- Rencontres cinématographiques Cavaillon (22-25 Septembre) ?
- Comité de jumelage d’Eyguières
- L’Atalante/L’Autre Cinéma à Bayonne ?...

Mini festivals
*Projets de mini-festivals pour tous : courts métrages / dessins animés, films d’animation / films policiers (en lien avec la librairie, la médiathèque, les écoles et le collège…)…

Comédies et cinémas du monde
Ramin propose d’orienter notre réflexion vers la mise en place d’un festival « Comédies et Cinémas du Monde ».
Il argumente en disant que çà n’existe pas autour d’Eyguières (Même pas à Cannes, Venise, Berlin… !)

Autour du cinéma iranien
Il propose en outre de nous faire profiter de sa connaissance du Cinéma Iranien et de son « milieu » pour nous initier et ensuite en faire bénéficier les Eyguiérens et autres assidus du Grenier de l’Alcazar.