Le Yoga M’anahata avec Manon Mouysset

, par  Bernard Catino , popularité : 41%

Rencontre avec Manon Mouysset professeur de Yoga aux AIL

Nous avons rencontré Manon afin de mieux connaitre son parcours et le type de Yoga qu’elle propose.

Peux-tu te présenter et expliquer comment tu es venue au Yoga ?

J’ai 26 ans et j’habite Eyguières dont je suis originaire. J’ai toujours été attirée par l’Asie. J’y ai beaucoup voyagé, notamment avec mes parents qui m’ont transmis leur goût pour ce continent. Puis j’ai séjourné à Taïwan pour perfectionner mon usage de la langue chinoise que j’ai étudiée durant 5 ans. J’y suis retourné pendant mes études ce qui a conforté mon goût pour l’Asie et la culture Asiatique. J’ai fait un Master en analyse linguistique chinoise. J’ai alors travaillé dans la fonction publique à Paris, mais n’ai pas trouvé beaucoup d’intérêt à mon travail. J’ai décidé de compléter mes études par un Master d’études internationales à Montréal, sans réussir là non plus à m’y accomplir. J’ai alors décidé de revenir à Eyguières de faire ce qui me plait vraiment : le yoga que je pratique depuis plusieurs années.

Le yoga est une activité qui "m’a parlé" dès le début, dès le premier cours j’ai eu envie de creuser. Tout naturellement ma pratique est devenue quotidienne de façon naturelle, c’est devenu une sorte de routine. Aujourd’hui j’ai la volonté de ne plus me consacrer qu’à cela.

Que recherches-tu dans le Yoga, que t’apporte t-il ?
Dans le yoga je recherche une sorte d’apaisement, une sérénité, un bien être au niveau mental et émotionnel. Le yoga me permet de travailler mon corps. J’ai fait beaucoup de gym étant plus jeune, je retrouve cela aussi à travers le yoga, un travail en souplesse et en force.

Le yoga permet de se connecter à son corps et à son esprit. En donnant des cours, je souhaite apporter aux autres les mêmes bienfaits que ceux que je ressens. Le yoga c’est un tout, mais c’est d’abord un ressenti qu’il est difficile d’expliciter. Le yoga s’expérimente, il faut le vivre pour le comprendre.

De quelle écoles de Yoga inspires-tu ton enseignement ?
Du côté philosophique le yoga auquel je me réfère envisage une approche non dualiste du corps et de l’esprit. Par la pratique on tente de rassembler les deux. Il s’agit d’être présent à soi même dans son corps. Il faut arriver à ne pas être parasité par les pensées du quotidien, de vivre le moment présent, de s’accepter dans son corps, d’être vraiment conscient(e) de ce qu’on peut faire avec.

Du côté pratique, je propose un yoga inspiré du Onusara, qui met l’accent sur une pratique dynamique : des enchainements posturaux demandent une grande concentration sur les mouvements et les alignements. Il s’agit d’éviter de partir dans les réflexions et les pensées du quotidien, on cherche à rester concentré sur soi même et ce qu’on fait. Le but pour chacun est de parvenir à être très concentré.

Il y a évidemment une progression et la pratique est adaptée selon le niveau et la condition physique de chacun(e). Ce qui sera très dynamique pour l’un(e) pourra l’être beaucoup moins pour l’autre. Il n’est pas utile d’être particulièrement sportif pour commencer.

Comment se passe un cours ?
On débute le cours par une centralisation, une méditation qui permet de sortir de son quotidien, de rentrer dans la pratique du yoga.
Ensuite on poursuit par des enchainements posturaux qui vont permettre de s’échauffer avant de parvenir à des postures plus exigeantes qui seront variables selon les individus, leur maitrise comme leur condition physique.
On termine par une relaxation méditation.

Yoga M’anahata :
le mardi 10h30 salle Polyvalente (selon inscriptions) le jeudi à 20h salle L.Legal

Alors n’hésitez pas venez essayer. Les AIL vous proposent deux cours gratuits avant un engagement définitif.

Les autres cours de Yoga aux AIL
JPEG

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur