Retour du festival de Cannes

, par  Bernard Catino , popularité : 57%

Certains « spécialistes » ont estimé qu’un bon nombre de réalisateurs surtout nord-américains, canadiens auraient boudé Cannes 2018 au profit des festivals de Toronto et Venise. Notre courte expérience ne nous permet pas d’en juger. Nous étions à Cannes du 12 et 19 mai, avons pu voir 23 films sur plus de 200 et avons apprécié, en toute subjectivité, quelques uns d’entre eux : objet de ces lignes.


Sélection officielle

La palme d’or méritée revient à Kore Heda avec « une affaire de famille « . Il nous avait déjà séduits en 2013 avec "Tel père, tel fils" "notre petite sœur" en 2015 "the third murder " cette année .

Nos coups de cœur
- Burning (oublié du palmarès) du coréen Lee Chang Dong (a réalisé Poetry en 2010)
- 3 visages (three faces) de l’iranien Jafar Panahi qui est aussi acteur dans ce film et qui n’ayant pas eu l’autorisation de faire le voyage pour Cannes n’a donc pas pu retirer son prix du scénario.

- Leto (L’été) du russe Kirill Serebrennikov lui aussi assigné à résidence (un autre film injustement oublié du palmarès). Années 80, Leningrad, un groupe de musique underground va changer le cours du rock’n roll en Union Soviétique. – Un régal

Sélection un certain regard,

Nous avons craqué pour Girl de Lukas Dhont, qui a reçu la Caméra d’or, est magnifiquement interprété par Victor Polster, prix de la meilleure interprétation.

Découverte d’un célèbre auteur indien Manto, contraint de quitter avec douleur Bombay pour Lahore au moment de la partition entre l’Inde et le Pakistan dans un film du même nom de la cinéaste Nandita Das.

Nous avons aimé Sofia, très beau film marocain de Meriem Ben’Marek sur la difficile condition de la jeune fille et de la femme au Maroc qui a obtenu le prix du meilleur scénario.

Citons aussi le très bon film français « les chatouilles » d’Andréa Bescond et Eric Metayer sur un sujet particulièrement délicat : le viol d’une enfant.

Il n’est pas possible de dresser ici une liste exhaustive des films que nous avons vus et aimés et de ceux que nous n’avons pas pu voir, figurant ou non au palmarès mais nous conseillons :

-  Blackkklansman de Spike Lee, a obtenu le grand prix et de très bonnes critiques du public
-  Coldwar de Pawel Pawlikowski prix de la mise en scène
- Capharnaüm de Nadine Labaki prix du jury de la sélection officielle et prix du jury œcuménique
- Dogman de Matteo Garrone, pour lequel Marcello Fonte a reçu le prix d’interprétation masculine
- Lazzaro felice « heureux comme Lazzaro » d’Alice Rochwacher qui s’était fait connaître par son film « les merveilles »

Ne pas rater non plus ces films qui passent en ce moment en salles
- Gueule d’Ange de Vanessa Filho
- L’Homme qui tua Don Quichotte de Terry Gilliam
- Everybody knows de A. Fahradi

Autant de promesses de bons films et de bons moments………

Françoise Brun et Martine Gavara

Le 28 mai 2018

Navigation

AgendaTous les événements

juin 2018 :

Rien pour ce mois

mai 2018 | juillet 2018